La Tribune
Parmi les stratégies d’adaptation aux changements climatiques, le comité dirigé par Évelyne Thiffault examine la possibilité de faire davantage de coupes partielles dans la forêt Montmorency, au lieu des coupes totales telles qu’illustrées ici.
Parmi les stratégies d’adaptation aux changements climatiques, le comité dirigé par Évelyne Thiffault examine la possibilité de faire davantage de coupes partielles dans la forêt Montmorency, au lieu des coupes totales telles qu’illustrées ici.

La forêt Montmorency: un modèle pour la lutte aux changements climatiques

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
MATANE – La forêt Montmorency, située au nord de Québec, sert de modèle pour tester les moyens de lutte aux changements climatiques. Ceux-ci peuvent servir d’exemples aux forêts du reste du Québec, du Canada et du monde. «C’est le concept d’une «foresterie intelligente» face au climat», avance Évelyne Thiffault.