La Tribune
Même si 11 de ses véhicules étaient visés par un avis du fabricant, la STS  a pu faire rouler normalement tous ses autobus vendredi matin.
Même si 11 de ses véhicules étaient visés par un avis du fabricant, la STS a pu faire rouler normalement tous ses autobus vendredi matin.

Autobus immobilisés: la STS avait prévu le coup

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Même si 11 de ses véhicules étaient visés par un avis du fabricant, la Société de transport de Sherbrooke (STS) a pu faire rouler normalement tous ses autobus vendredi matin.