La Tribune
Jonathan Custeau
La Tribune
Jonathan Custeau
À mon retour d’un long voyage, j’étais plus désorienté que si on m’avait parachuté au Vietnam.
À mon retour d’un long voyage, j’étais plus désorienté que si on m’avait parachuté au Vietnam.

Refuser de sombrer

CHRONIQUE / C’est qu’ils ne nous donnent pas le droit, les gens, d’être déçu de rentrer de l’étranger. #lesgens. Parce qu’ils étaient tout bonnement à la maison pendant qu’on apprenait à prononcer « moussaka », nous, il faudrait qu’on rayonne de bonheur 24 h/24.