La Tribune
Le syndicat des chauffeurs d’autobus déplore plusieurs problèmes à la station du Dépôt, dont une trop grande circulation automobile dans la zone des débarcadères, des accumulations de neige et des trous dans la chaussée qui rendent la circulation des autobus difficile.
Le syndicat des chauffeurs d’autobus déplore plusieurs problèmes à la station du Dépôt, dont une trop grande circulation automobile dans la zone des débarcadères, des accumulations de neige et des trous dans la chaussée qui rendent la circulation des autobus difficile.

Les problèmes se multiplient à la station du Dépôt

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Le syndicat des chauffeurs d’autobus de la Société de transport de Sherbrooke (STS) dénonce des problèmes récurrents et qui ne font que s’aggraver à la station du Dépôt au centre-ville de Sherbrooke. Entre autres problèmes : une trop grande circulation automobile dans la zone des débarcadères, des accumulations de neige et des trous dans la chaussée qui rendent la circulation des autobus difficile. Le syndicat réitère également son désir que la STS renonce à la station du Dépôt pour une plus grande efficacité et une meilleure fluidité des circuits.