La Tribune
Isabelle Dionne, doyenne de la faculté des sciences de l’activité physique à l’Université de Sherbrooke (UdeS), le titulaire de la nouvelle chaire de recherche, le professeur Sylvain Turcotte, Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l’UdeS, ainsi qu’Isabelle Charest, ministre déléguée à l’éducation, se sont réunis vendredi pour annoncer la création de la nouvelle Chaire de recherche Kino-Québec sur l’adoption d’un mode de vie physiquement actif en contexte scolaire.
Isabelle Dionne, doyenne de la faculté des sciences de l’activité physique à l’Université de Sherbrooke (UdeS), le titulaire de la nouvelle chaire de recherche, le professeur Sylvain Turcotte, Jean-Pierre Perreault, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l’UdeS, ainsi qu’Isabelle Charest, ministre déléguée à l’éducation, se sont réunis vendredi pour annoncer la création de la nouvelle Chaire de recherche Kino-Québec sur l’adoption d’un mode de vie physiquement actif en contexte scolaire.

Objectif : des enfants actifs... même une fois adultes

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
L’inactivité physique chez les jeunes est un enjeu majeur dans la société. Les plus récentes statistiques révèlent que seulement 35 % des Canadiens de 5 à 17 ans effectuent 60 minutes d’activité physique chaque jour - alors que l’on sait que l’activité physique est essentielle au développement, au bien-être, à la santé et à la réussite scolaire des enfants.