La Tribune
Miguel Angel Pereira Sosa, plongeur, Matthew Peros, professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en changements climatiques et environnementaux, et Joao Gabriel Martinez Lopez ont collaboré au même projet de recherche, qui a permis de créer l’exposition Paléomission : à la recherche du paresseux préhistorique. — PHOTO
Miguel Angel Pereira Sosa, plongeur, Matthew Peros, professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en changements climatiques et environnementaux, et Joao Gabriel Martinez Lopez ont collaboré au même projet de recherche, qui a permis de créer l’exposition Paléomission : à la recherche du paresseux préhistorique. — PHOTO

Qu’est devenu le paresseux des Caraïbes?

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
SHERBROOKE — Les visiteurs du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke pourront découvrir toute la richesse des fonds marins cubains en découvrant l’exposition « Paléomission : à la recherche du paresseux préhistorique ». Ils pourront découvrir que ceux-ci pourraient nous offrir des pistes de réponse sur l’extinction des mammifères dans les Caraïbes il y a plus de 4000 ans, mais aussi sur les changements climatiques.