La Tribune
De passage à Sherbrooke lundi, François Legault a notamment élaboré sur ses idées pour pallier la pénurie de main-d’œuvre qui freine la croissance de plusieurs entreprises.
De passage à Sherbrooke lundi, François Legault a notamment élaboré sur ses idées pour pallier la pénurie de main-d’œuvre qui freine la croissance de plusieurs entreprises.

« La plus grande pénurie est celle des emplois payants » – François Legault

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
La pénurie de main-d’œuvre est au cœur des préoccupations des entreprises et les entreprises estriennes sont nombreuses à voir leur croissance freiner par ce phénomène. Convaincu que le plus grand défi économique au Québec est de créer des emplois mieux payés, François Legault, chef de la Coalition avenir Québec, croit que la solution passe par une meilleure sélection de l’immigration, une formation basée sur les besoins du marché du travail et une robotisation des emplois à bas salaires.