La Tribune
Dans le cadre de sa maîtrise en environnement à l’UdeS, Corinne Côté a comparé les émissions de gaz à effet de serre d’un régime alimentaire composé de produits locaux à celles d’un régime végétalien.
Dans le cadre de sa maîtrise en environnement à l’UdeS, Corinne Côté a comparé les émissions de gaz à effet de serre d’un régime alimentaire composé de produits locaux à celles d’un régime végétalien.

Vaut mieux manger local ou végétal?

Camille Dauphinais-Pelletier
Camille Dauphinais-Pelletier
La Tribune
On entend souvent dire que pour réduire l’impact environnemental de son régime, on devrait diminuer le plus possible notre consommation de produits d’origine animale (comme la viande, le lait ou les œufs). Or, en hiver au Québec, il nous faut importer la plupart des produits végétaux que l’on mange, alors que des produits animaliers québécois sont disponibles sur le marché. Quelle option est donc vraiment la meilleure au point de vue environnemental?