La Tribune
Dans le cadre de la 23e exposition Mégagéniale, les étudiants en génie à l’Université de Sherbrooke présentent les projets sur lesquels ils travaillent depuis au moins un an. Lévy Leblanc et Vincent Côté, étudiants en génie mécanique, en ont profité pour présenter leur projet de bateau solaire, Hyperion.
Dans le cadre de la 23e exposition Mégagéniale, les étudiants en génie à l’Université de Sherbrooke présentent les projets sur lesquels ils travaillent depuis au moins un an. Lévy Leblanc et Vincent Côté, étudiants en génie mécanique, en ont profité pour présenter leur projet de bateau solaire, Hyperion.

Le bateau solaire Hyperion pourrait tout rafler

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
La 23e exposition de génie Mégagéniale de l’Université de Sherbrooke revêt un caractère particulier cette année. Parmi les projets présentés, il y a Hyperion, lequel pourrait apporter une belle visibilité à l’UdeS. Le coordonnateur du projet, Vincent Côté, ne vise rien de moins que la première place du concours Solar Splash auquel participera Hyperion en 2018.