La Tribune
Il m'a fallu un peu de temps pour tomber amoureux de San Francisco, trop occupé que j'étais à attendre mes bagages égarés.
Il m'a fallu un peu de temps pour tomber amoureux de San Francisco, trop occupé que j'étais à attendre mes bagages égarés.

Quand les bagages s'égarent

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
C'est arrivé une fois où j'aurais dû me taire. En fait, je me suis tu, mais j'ai pensé fort. On aurait dit que j'avais provoqué les choses. Non content d'avoir provoqué le destin avec mes pensées négatives, j'ai vécu le même épisode, pareil, pareil, deux ans plus tard. Faut savoir se taire, même dans sa tête.