La Tribune
Une fois qu'on a dépassé le sentiment de solitude, on profite pleinement du sentiment d'immensité que provoquent les routes désertes de la vallée de la Mort en Californie.
Une fois qu'on a dépassé le sentiment de solitude, on profite pleinement du sentiment d'immensité que provoquent les routes désertes de la vallée de la Mort en Californie.

Pèlerinage dans les déserts américains

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Le problème, c'est les autres. Facile! J'y vois la principale raison pour planifier chacun de mes voyages en solo. Pas de débat, pas de perte de temps, et personne qui boude trois sièges plus loin dans l'autobus parce que non, ça ne nous tentait pas de retourner au marché.