La Tribune
La faculté de génie de l'UdeS a annoncé récemment qu'elle irait de l'avant avec la construction d'un studio de création. En raison de ses besoins d'espace, une autre version du studio, soit d'une superficie de 5000 mètres carrés, avait été soumise au programme fédéral d'infrastructures. Cette version n'a toutefois pas passé l'étape du gouvernement provincial.
La faculté de génie de l'UdeS a annoncé récemment qu'elle irait de l'avant avec la construction d'un studio de création. En raison de ses besoins d'espace, une autre version du studio, soit d'une superficie de 5000 mètres carrés, avait été soumise au programme fédéral d'infrastructures. Cette version n'a toutefois pas passé l'étape du gouvernement provincial.

La faculté de génie se croise les doigts

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La faculté de génie de l'UdeS souhaite se doter d'une infrastructure de recherche pour étudier la propagation de contaminants dans l'eau. Le projet, évalué à environ 2,25 M$, pourrait voir le jour entre le chemin Sainte-Catherine et le parc Innovation. Ce projet a eu le feu vert du gouvernement provincial afin d'être soumis au Fonds d'investissement stratégique (FIS). La faculté devra toutefois se tourner vers d'autres sources de financement pour son futur Centre d'études avancées sur les énergies et les ressources renouvelables, une initiative estimée à près de 30 M$.