La Tribune
Pour la 75e vigile en soutien à Raif Badawi, un rosier « espoir pour l'humanité » a été planté vendredi devant l'hôtel de ville de Sherbrooke.  La mise en terre a été effectuée conjointement par Jane Hospes, organisatrice des vigiles, la conseillère municipale Annie Godbout et l'agente régionale d'Amnistie internationale, Mireille Elchacar.
Pour la 75e vigile en soutien à Raif Badawi, un rosier « espoir pour l'humanité » a été planté vendredi devant l'hôtel de ville de Sherbrooke.  La mise en terre a été effectuée conjointement par Jane Hospes, organisatrice des vigiles, la conseillère municipale Annie Godbout et l'agente régionale d'Amnistie internationale, Mireille Elchacar.

Un rosier d'« espoir pour l'humanité »

Alain Goupil
La Tribune
Un autre symbole d'appui à la cause Raif Badawi s'est ajouté vendredi devant l'hôtel de ville de Sherbrooke avec la mise en terre d'un rosier appelé «espoir pour l'humanité», dédié au blogueur saoudien, condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour insulte à l'islam.