La Tribune
Invalide et divorcé depuis peu, Richard Jeanson souhaite se départir de sa plus grosse résidence ainsi que de l'écurie qui y est liée afin d'écouler ses jours dans le second logement tout en conservant la majorité de ses terres agricoles, mais la CPTAQ a refusé de morceler ainsi la propriété.
Invalide et divorcé depuis peu, Richard Jeanson souhaite se départir de sa plus grosse résidence ainsi que de l'écurie qui y est liée afin d'écouler ses jours dans le second logement tout en conservant la majorité de ses terres agricoles, mais la CPTAQ a refusé de morceler ainsi la propriété.

Un retraité se sent pris en otage par la CPTAQ

Charles Beaudoin
La Tribune
Incapable d'assumer seul les frais de sa propriété, un retraité d'Ascot Corner se sent pris en otage par la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), qui l'empêche de vendre l'une de ses résidences depuis bientôt deux ans.