La Tribune
Aujourd'hui en attente d'une greffe, Janie Boulianne-Gref a vécu tout un choc lorsqu'elle a appris, l'automne dernier, qu'elle souffrait d'insuffisance rénale chronique en phase terminale, ayant bien failli causer sa mort.
Aujourd'hui en attente d'une greffe, Janie Boulianne-Gref a vécu tout un choc lorsqu'elle a appris, l'automne dernier, qu'elle souffrait d'insuffisance rénale chronique en phase terminale, ayant bien failli causer sa mort.

Un plaidoyer pour le don d'organes

Catherine Montambeault
Catherine Montambeault
La Tribune
Janie Boulianne-Gref semble porter un nom prédestiné : après avoir appris il y a six mois qu'elle souffrait d'insuffisance rénale chronique en phase terminale, la jeune femme est aujourd'hui en attente d'une greffe qui pourrait lui permettre de cesser ses traitements de dialyse.