La Tribune
La perte de subventions et d'aides financières a créé un manque à gagner de l'ordre de 200 000 $ à la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue. Cette situation pourrait l'obliger à mettre à pied certains employés.
La perte de subventions et d'aides financières a créé un manque à gagner de l'ordre de 200 000 $ à la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue. Cette situation pourrait l'obliger à mettre à pied certains employés.

Temps dur pour le travail de rue

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
La direction de la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue vit des heures angoissantes depuis qu'elle constate un déficit important dans son budget.