La Tribune
Deux professeurs derrière la Guignolée des cégeps, Keith Éthier-Delorme et Véronique Grenier.
Deux professeurs derrière la Guignolée des cégeps, Keith Éthier-Delorme et Véronique Grenier.

La guignolée des cégeps, une tradition en devenir

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
C'est en voie de devenir une tradition : plus de 500 étudiants du Cégep de Sherbrooke sillonneront la ville cette semaine afin de recueillir des denrées pour Moisson Estrie. Depuis le début de cette activité il y a quatre ans, l'équivalent de 10 000 sacs d'épicerie ont été amassés. Pour la cinquième édition l'an prochain, les responsables sherbrookois souhaitent rendre l'événement provincial.