La Tribune
Selon le principal de l'Université Bishop's, Michael Goldbloom, l'actuel modèle de financement des universités favorise davantage les «universités de masse» plutôt que celles «de taille humaine» comme Bishop's qui compte 2300 étudiants à temps plein.
Selon le principal de l'Université Bishop's, Michael Goldbloom, l'actuel modèle de financement des universités favorise davantage les «universités de masse» plutôt que celles «de taille humaine» comme Bishop's qui compte 2300 étudiants à temps plein.

Bishop's est désavantagée par la structure de financement, dit son principal

Alain Goupil
La Tribune
Le principal de l'Université Bishop's, Michael Goldbloom, estime que l'actuel modèle de financement des universités favorise davantage les «universités de masse» plutôt que celles «de taille humaine» comme Bishop's qui compte 2300 étudiants à temps plein.