La Tribune
Ensaf Haidar tient un portrait de son époux Raif Badawi après avoir accepté le prix Sakharov pour les droits humains, en décembre.
Ensaf Haidar tient un portrait de son époux Raif Badawi après avoir accepté le prix Sakharov pour les droits humains, en décembre.

Dossier Badawi : Trudeau ne veut pas agir «trop vite»

La Presse Canadienne
Alors que Raïf Badawi s'apprête à vivre le triste anniversaire du jour de son arrestation il y a quatre ans, le premier ministre Justin Trudeau dit qu'il ne faut pas agir « trop vite » dans ce dossier pour éviter de possibles « conséquences néfastes ».