La Tribune
L'organisme GRIS Estrie, qui a pour mandat de démystifier l'homosexualité et la bisexualité auprès des jeunes, a lancé mercredi sa deuxième campagne de financement. L'appel à la générosité afin d'atteindre l'objectif de 30 000 $ a été lancé par Myriam Pelletier Gilbert, présidente du conseil d'administration, Réjean Hébert, coprésident d'honneur, Soleil Laflèche, intervenante, Renelle Anctil, coprésidente d'honneur, et Louis-Philippe Hébert, intervenant.
L'organisme GRIS Estrie, qui a pour mandat de démystifier l'homosexualité et la bisexualité auprès des jeunes, a lancé mercredi sa deuxième campagne de financement. L'appel à la générosité afin d'atteindre l'objectif de 30 000 $ a été lancé par Myriam Pelletier Gilbert, présidente du conseil d'administration, Réjean Hébert, coprésident d'honneur, Soleil Laflèche, intervenante, Renelle Anctil, coprésidente d'honneur, et Louis-Philippe Hébert, intervenant.

Démystifier l'homosexualité et la bisexualité

Alain Goupil
La Tribune
Fondé il y a un an pour démystifier l'homosexualité et la bisexualité, l'organisme GRIS Estrie a effectué 175 interventions au cours de sa première année d'existence. Données à l'appui, l'organisme estime que le degré d'aisance et d'acceptabilité envers les personnes lesbiennes, gaies ou bisexuelles augmente après son passage dans les écoles ou auprès de groupes de jeunes.