La Tribune
L'ancien enseignant d'éducation physique de Sherbrooke Simon Fortier a reconnu 113 accusations de leurre informatique d'enfants, d'incitation à des contacts sexuels, d'extorsion, de production, distribution et possession de pornographie juvénile.
L'ancien enseignant d'éducation physique de Sherbrooke Simon Fortier a reconnu 113 accusations de leurre informatique d'enfants, d'incitation à des contacts sexuels, d'extorsion, de production, distribution et possession de pornographie juvénile.

Une longue peine de prison attend Simon Fortier

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Une longue peine de détention dans un pénitencier qui dépasse les six années, mais qui pourrait atteindre 15 ans, attend Simon Fortier coupable de nombreux chefs d'accusation de leurre informatique d'enfants à caractère sexuel. L'ancien enseignant d'éducation physique de Sherbrooke a reconnu 113 accusations de leurre informatique d'enfants, d'incitation à des contacts sexuels, d'extorsion, de production, distribution et possession de pornographie juvénile.