La Tribune
Des parents dont le fils de cinq ans éprouve des troubles de comportement se retrouvent sans service de garde.
Des parents dont le fils de cinq ans éprouve des troubles de comportement se retrouvent sans service de garde.

Un père déplore la perte du service de garde pour son fils

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Des parents dont le fils de cinq ans éprouve des troubles de comportement se retrouvent sans service de garde. Le père de l'élève déplore «se retrouver entre deux chaises» alors que son garçon fréquente pourtant une école qui accueille des élèves ayant des troubles de comportement. Tout en précisant que des propositions ont été mises en place pour accommoder les parents, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) argue qu'elle n'a aucune obligation d'offrir le service de garde aux enfants.