La Tribune
C'est la ministre de la Francophonie, Christine St-Pierre, qui a fait l'annonce du retrait de Sherbrooke dans le processus d'obtention des Jeux de la Francophonie de 2021. Le maire Bernard Sévigny et le député de Sherbrooke Luc Fortin (en arrière-plan) étaient aussi présents à la conférence de presse tenue à l'hôtel de ville de Sherbrooke, vendredi matin.
C'est la ministre de la Francophonie, Christine St-Pierre, qui a fait l'annonce du retrait de Sherbrooke dans le processus d'obtention des Jeux de la Francophonie de 2021. Le maire Bernard Sévigny et le député de Sherbrooke Luc Fortin (en arrière-plan) étaient aussi présents à la conférence de presse tenue à l'hôtel de ville de Sherbrooke, vendredi matin.

Sherbrooke renonce aux Jeux

Alain Goupil
Malgré un dossier « impeccable à tout point de vue », Sherbrooke retire sa candidature en vue d'obtenir les Jeux de la Francophonie de 2021 et se range maintenant derrière celle de Moncton-Dieppe, au Nouveau-Brunswick, qui bénéficie de l'appui du Comité d'orientation des Jeux.