La Tribune
Selon la directrice générale de la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue, Chantal Fortier, il ne faut plus se poser la question si Sherbrooke a les moyens d'avoir un centre de jour, mais est-ce que le milieu a les moyens de ne pas en avoir.
Selon la directrice générale de la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue, Chantal Fortier, il ne faut plus se poser la question si Sherbrooke a les moyens d'avoir un centre de jour, mais est-ce que le milieu a les moyens de ne pas en avoir.

Un centre de jour réclamé

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
La rue lance un cri d'alarme et réclame un centre de jour à Sherbrooke.