La Tribune
Les gens de la compagnie Immex ne se laissent pas démonter par le refus de l'organisme Sherbrooke Innopole de voir la vocation industrielle de l'ancien centre de distribution de BRP changer en vue de l'implantation d'une superclinique médicale à cet endroit.
Les gens de la compagnie Immex ne se laissent pas démonter par le refus de l'organisme Sherbrooke Innopole de voir la vocation industrielle de l'ancien centre de distribution de BRP changer en vue de l'implantation d'une superclinique médicale à cet endroit.

Immex propose de construire un autre immeuble

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Les gens de la compagnie Immex ne se laissent pas démonter par le refus de l'organisme Sherbrooke Innopole de voir la vocation industrielle de l'ancien centre de distribution de BRP changer en vue de l'implantation d'une superclinique médicale à cet endroit.L'entreprise envisage maintenant de construire un autre immeuble afin d'implanter le volet « santé » du projet.