La Tribune
Dans une étude publiée récemment, les chercheurs affirment avoir observé que la présence du verre de terre introduit d'Europe est associée à une réduction de l'abondance de certaines espèces d'arbres et de plantes dans les sous-bois des érablières du sud du Québec.
Dans une étude publiée récemment, les chercheurs affirment avoir observé que la présence du verre de terre introduit d'Europe est associée à une réduction de l'abondance de certaines espèces d'arbres et de plantes dans les sous-bois des érablières du sud du Québec.

Le ver de terre menace la diversité végétale

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
Le ver de terre, une menace à la diversité végétale des milieux naturels?