La Tribune
Nathalie déplore le fait que le nombre de rencontres en orthophonie ait été réduit au Centre de réadaptation de l'Estrie. Elle craint les impacts de cette décision sur le parcours scolaire de sa fillette de 5 ans qui débutera sa première année à l'automne.
Nathalie déplore le fait que le nombre de rencontres en orthophonie ait été réduit au Centre de réadaptation de l'Estrie. Elle craint les impacts de cette décision sur le parcours scolaire de sa fillette de 5 ans qui débutera sa première année à l'automne.

« On saupoudre des services d'orthophonie pour bien paraître »

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
Jade* a 5 ans. Sa professeure de maternelle a beaucoup de difficulté à la comprendre lorsqu'elle parle. C'est parce que Jade est dysphasique et bégaie.