La Tribune
Peinte en 1913 lors du passage à Sherbrooke du célèbre Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté, La vieille église de Sherbrooke-Est par temps de neige a été offerte en cadeau à la paroisse Saint-Jean-Baptiste qu'elle représentait. La Fabrique a décidé de la vendre afin de financer une partie de ses travaux de rénovation.
Peinte en 1913 lors du passage à Sherbrooke du célèbre Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté, La vieille église de Sherbrooke-Est par temps de neige a été offerte en cadeau à la paroisse Saint-Jean-Baptiste qu'elle représentait. La Fabrique a décidé de la vendre afin de financer une partie de ses travaux de rénovation.

Un Suzor-Côté sherbrookois à vendre

Sonia Bolduc
Sonia Bolduc
La Tribune
Malgré les démarches des 18 derniers mois, une toile signée Suzor-Côté et appartenant à la fabrique de la paroisse Saint-Jean-Baptiste a quitté la voûte du Musée des beaux-arts de Sherbrooke et sera vendue aux enchères par la Maison Heffel de Montréal. Sa valeur nominale afin de lancer ces enchères a été fixée à 150 000 $ par les évaluateurs.