La Tribune
Au côté de son fils Calile, le pharmacien retraité Alain Haddad joue au sein du comité exécutif de l'Église syriaque orthodoxe un rôle de premier plan dans l'accueil des réfugiés syriens à Sherbrooke.
Au côté de son fils Calile, le pharmacien retraité Alain Haddad joue au sein du comité exécutif de l'Église syriaque orthodoxe un rôle de premier plan dans l'accueil des réfugiés syriens à Sherbrooke.

Inspirations 2015 : Cultiver une terre d'accueil

Sonia Bolduc
Sonia Bolduc
La Tribune
L'histoire de sa propre famille n'est certes pas étrangère à la détermination du Sherbrookois Alain Haddad à assurer en sol estrien une terre d'accueil pour les réfugiés syriens. Il y a près d'un siècle, après que le patriarche de la famille eut la tête coupée par des musulmans qui persécutaient les chrétiens de Nardin, un village syrien cédé à la Turquie, le père d'Alain Haddad est débarqué au Québec où il a été accueilli chaleureusement.