La Tribune
Éric Lamontagne est détenu à perpétuité pour le meurtre au deuxième degré de son père en 1998.
Éric Lamontagne est détenu à perpétuité pour le meurtre au deuxième degré de son père en 1998.

Pas de «pilule miracle» pour Éric Lamontagne

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Détenu à perpétuité pour le meurtre au deuxième degré de son père en 1998, Éric Lamontagne semble toujours à la recherche de la « pilule miracle » pour soulager ses troubles dépressifs, anxieux et psychotiques.