La Tribune
Secoués par le décès tragique de leur amie Natalia Jiménez Amaya, Miguel Angel Carrillo, Maria Lucia Diaz et Manuela Arias Moreno ont accepté de raconter son histoire à La Tribune, dans l'espoir d'aider la mère de la jeune disparue à traverser financièrement cette triste épreuve en Colombie.
Secoués par le décès tragique de leur amie Natalia Jiménez Amaya, Miguel Angel Carrillo, Maria Lucia Diaz et Manuela Arias Moreno ont accepté de raconter son histoire à La Tribune, dans l'espoir d'aider la mère de la jeune disparue à traverser financièrement cette triste épreuve en Colombie.

Natalia ne rentrera pas en Colombie

Jacynthe Nadeau
La Tribune
Le rêve de Natalia Jiménez Amaya d'étudier la langue française et de côtoyer la culture québécoise au Canada a pris fin tragiquement. Arrivée à Sherbrooke le 22 août dernier, l'étudiante colombienne de 21 ans est décédée des suites d'une infection pulmonaire le 6 décembre, laissant des amis complètement sous le choc.