La Tribune
Lyne Dion aimerait pouvoir payer les services d'un orthophoniste à son fils Maxime (au centre), qui est autiste et qui ne parle pas. On les voit ici avec Éric, le frère de Maxime.
Lyne Dion aimerait pouvoir payer les services d'un orthophoniste à son fils Maxime (au centre), qui est autiste et qui ne parle pas. On les voit ici avec Éric, le frère de Maxime.

Vivre avec l'autisme: la course à obstacles

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Dossier: L'autisme touche maintenant 1 enfant sur 68 et 1 garçon sur 42, selon les données les plus récentes fournies par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies américains. Ces données de 2014 montrent une augmentation de 29 pour cent de la prévalence des cas signalés au cours des six dernières années. Une augmentation de 64 % de la prévalence depuis 2006, et de 123 % depuis 2002. Il y aura cette année plus de diagnostics d'autisme chez les enfants que de diagnostics de sida, de cancer et de diabète réunis.