La Tribune
La 50e vigile pour Raif Badawi se tenait jeudi soir et non vendredi midi, comme à l'habitude, afin de coïncider avec la Journée internationale des droits de l'homme. En plus des traditionnels coups de tambour et du slam de David Goudreault, le choeur Ô Gospel a interprété The Christian' s Trouble Over.
La 50e vigile pour Raif Badawi se tenait jeudi soir et non vendredi midi, comme à l'habitude, afin de coïncider avec la Journée internationale des droits de l'homme. En plus des traditionnels coups de tambour et du slam de David Goudreault, le choeur Ô Gospel a interprété The Christian' s Trouble Over.

De sombres nouvelles de Raif Badawi

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
C'est avec les yeux brillants et la gorge nouée par l'émotion qu'Ensaf Haidar s'est rendue jeudi soir à la 50e vigile pour Raif Badawi, emprisonné en Arabie saoudite. Quelques heures plus tôt, elle apprenait que son conjoint venait d'être transféré de prison et qu'il avait entrepris une grève de la faim en guise de protestation.