La Tribune
Pompiers et policiers ont choisi de boycotter le party de Noël de la Ville de Sherbrooke pour une deuxième année consécutive dans le contexte des relations de travail tendues entre la Ville et ses employés.
Pompiers et policiers ont choisi de boycotter le party de Noël de la Ville de Sherbrooke pour une deuxième année consécutive dans le contexte des relations de travail tendues entre la Ville et ses employés.

Boycott du party de Noël de la Ville

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Pompiers et policiers ont choisi de boycotter le party de Noël de la Ville de Sherbrooke pour une deuxième année consécutive dans le contexte des relations de travail tendues entre la Ville et ses employés. Contrairement à l'année dernière, l'événement n'a pas été annulé et a tout de même rassemblé plus de 400 employés au Centre de foires la semaine dernière.