La Tribune
Me Jean-Pierre Rancourt s'attend à ce que Guy Turcotte écope d'une peine mininale approchant les 25 ans.
Me Jean-Pierre Rancourt s'attend à ce que Guy Turcotte écope d'une peine mininale approchant les 25 ans.

«La preuve était assez claire»

Camille Dauphinais-Pelletier
La Tribune
Les jurés du deuxième procès de Guy Turcotte semblent avoir pris six jours pour déterminer si l'homme était criminellement responsable de la mort de ses enfants, mais seulement quelques heures pour conclure qu'il s'agissait d'un meurtre au deuxième degré (non prémédité), et non pas d'un meurtre au premier degré ou encore d'un homicide involontaire.