La Tribune

Accueil de réfugiés : pas d'inquiétude à y avoir

Alain Goupil
La Tribune
Même si le Service d'aide aux Néo-Canadiens (SANC) ne sait toujours pas exactement quand et combien de réfugiés syriens arriveront à Sherbrooke au cours des prochaines semaines, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, ont précisé vendredi les dirigeants de l'organisme à qui le gouvernement fédéral a confié le mandat d'accueillir et d'accompagner les réfugiés syriens en sol sherbrookois.