La Tribune
Si le plan d'accueil du Canada des réfugiés syriens se limite aux femmes, aux enfants et aux familles, la directrice du Service d'aide aux Néo-Canadiens (SANC), Mercedes Orellana, sera surprise.
Si le plan d'accueil du Canada des réfugiés syriens se limite aux femmes, aux enfants et aux familles, la directrice du Service d'aide aux Néo-Canadiens (SANC), Mercedes Orellana, sera surprise.

Le SANC serait surpris si l'accueil des réfugiés excluait les hommes seuls

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Si le plan d'accueil du Canada des réfugiés syriens se limite aux femmes, aux enfants et aux familles, la directrice du Service d'aide aux Néo-Canadiens (SANC), Mercedes Orellana, sera surprise.