La Tribune
Des secouristes inspectent les débris dans une rue commerçante du quartier de Bourj al-Barajné. L'attaque revendiquée par le groupe État islamique est la plus sanglante contre un bastion du Hezbollah depuis son implication dans le conflit en Syrie au côté du régime.
Des secouristes inspectent les débris dans une rue commerçante du quartier de Bourj al-Barajné. L'attaque revendiquée par le groupe État islamique est la plus sanglante contre un bastion du Hezbollah depuis son implication dans le conflit en Syrie au côté du régime.

Carnage à Beyrouth : 41 morts

Agence France-Presse
Quarante et une personnes ont péri jeudi dans un double attentat contre un fief du Hezbollah chiite au sud de Beyrouth, revendiqué par le groupe jihadiste sunnite État islamique (ÉI), deux organisations qui se font la guerre en Syrie voisine.