La Tribune
Dans la pièce de théâtre Nouveau départ, une dizaine de personnes vivant avec des problèmes de santé mentale jouent la comédie. Des acteurs qui souffrent de trouble anxieux, de bipolarité, d'agoraphobie, de trouble obsessionnel compulsif et qui, pour quelques instants, se glissent dans la peau de quelqu'un d'autre. 
Dans la pièce de théâtre Nouveau départ, une dizaine de personnes vivant avec des problèmes de santé mentale jouent la comédie. Des acteurs qui souffrent de trouble anxieux, de bipolarité, d'agoraphobie, de trouble obsessionnel compulsif et qui, pour quelques instants, se glissent dans la peau de quelqu'un d'autre. 

Du théâtre en santé mentale: se glisser dans une autre peau

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
« Mais qu'est-ce que vous transportez dans votre valise? » « Notre différence! »