La Tribune
Si les réfugiés arrivaient massivement en Estrie, la clinique des réfugiés du CIUSSS de l'Estrie-CHUS pourrait réorganiser ses services.
Si les réfugiés arrivaient massivement en Estrie, la clinique des réfugiés du CIUSSS de l'Estrie-CHUS pourrait réorganiser ses services.

La clinique des réfugiés pourrait devoir réorganiser ses services

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Si les réfugiés arrivaient massivement en Estrie, la clinique des réfugiés du CIUSSS de l'Estrie-CHUS pourrait réorganiser ses services. La clinique reçoit annuellement 450 réfugiés et parvient à leur offrir des services sans liste d'attente. « Il faudrait prioriser les situations », avance comme hypothèse Ricky Chabot, gestionnaire de la clinique des réfugiés.