La Tribune
Suzanne Nadeau-Whissell, cette infirmière retraitée atteinte de la SLA, a accueilli avec satisfaction l'annonce de la Maison Aube-Lumière, mardi. Elle avait interpellé l'établissement afin qu'il donne accès à l'aide médicale à mourir.
Suzanne Nadeau-Whissell, cette infirmière retraitée atteinte de la SLA, a accueilli avec satisfaction l'annonce de la Maison Aube-Lumière, mardi. Elle avait interpellé l'établissement afin qu'il donne accès à l'aide médicale à mourir.

La décision de la Maison Aube-Lumière accueillie avec satisfaction

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Suzanne Nadeau-Whissell, cette infirmière retraitée atteinte de la SLA qui interpellait la Maison Aube-Lumière sur l'aide médicale à mourir, jubilait à l'annonce de la décision de l'établissement, mardi. Le député d'Orford, Pierre Reid, s'est également réjoui de la décision.