La Tribune
La présidente de la Maison Aube-Lumière, Élisabeth Brière, et la directrice Marie Bécotte ont annoncé que l'établissement donnera accès à l'aide médicale à mourir aux patients.
La présidente de la Maison Aube-Lumière, Élisabeth Brière, et la directrice Marie Bécotte ont annoncé que l'établissement donnera accès à l'aide médicale à mourir aux patients.

Aube-Lumière offrira l'aide médicale à mourir

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
La Maison Aube-Lumière est devenue, mardi, la première maison de soins palliatifs au Québec à annoncer qu'elle donnera accès à l'aide médicale à mourir aux patients qui en feront la demande, et ce, à compter du 1er février 2016. La décision du conseil d'administration a été unanime, a annoncé la direction de l'établissement qui accueille des personnes atteintes de cancer en fin de vie.