La Tribune
Luc Larochelle
La Tribune
Luc Larochelle
Ce n'est pas parce que notre main aura manifesté un jour par écrit le désir d'écourter des souffrances qu'on nous donnera promptement la mort.
Ce n'est pas parce que notre main aura manifesté un jour par écrit le désir d'écourter des souffrances qu'on nous donnera promptement la mort.

Aimer, vivre, et accepter les choix

Chronique / La Maison Aube-Lumière a revu ses positions. Après avoir d'abord annoncé qu'il entendait se prévaloir de la clause de retrait prévue dans la loi provinciale, le centre estrien de soins palliatifs acceptera finalement de se plier à la volonté d'un patient qui demandera l'aide médicale à mourir.