La Tribune
Environ 150 personnes habitant à la Résidence Cathédrale et au complexe Le St-François ont été forcées de se trouver un nouveau logis.
Environ 150 personnes habitant à la Résidence Cathédrale et au complexe Le St-François ont été forcées de se trouver un nouveau logis.

Une compensation pour les locataires évincés

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Les locataires évincés de la Résidence de la Cathédrale et du Complexe Saint-François de Sherbrooke obtiendront une compensation à la suite de la fermeture de ces résidences pour aînés en 2014.