La Tribune
Le candidat libéral Tom Allen (au centre) a a suivi attentivement les résultats dans son local de campagne où s'étaient réunis une trentaine de sympathisants libéraux. On le voit ici, flanqué de son organisateur en chef Albert Painchaud (en haut, à gauche), de l'ex-maire de Sherbrooke Jean Perrault et de l'ex-conseiller municipal Jean-Yves Laflamme.
Le candidat libéral Tom Allen (au centre) a a suivi attentivement les résultats dans son local de campagne où s'étaient réunis une trentaine de sympathisants libéraux. On le voit ici, flanqué de son organisateur en chef Albert Painchaud (en haut, à gauche), de l'ex-maire de Sherbrooke Jean Perrault et de l'ex-conseiller municipal Jean-Yves Laflamme.

Une progression pour Tom Allen et le PLC

Alain Goupil
La Tribune
La vague libérale n'aura finalement pas réussi à atteindre Sherbrooke. Mais elle aura au moins permis au candidat Tom Allen de terminer bon deuxième et de faire tripler le nombre d'appuis accordés au Parti libéral du Canada (PLC) depuis les dernières élections fédérales.