La Tribune
La supérieure provinciale de la congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus, soeur Françoise Drouin marche en compagnie du directeur funéraire Stephan Elkas dans l'ancien cimetière duquel 378 corps ont été exhumés en prévision de la vente de la propriété située en face de l'Hôtel-Dieu.
La supérieure provinciale de la congrégation des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus, soeur Françoise Drouin marche en compagnie du directeur funéraire Stephan Elkas dans l'ancien cimetière duquel 378 corps ont été exhumés en prévision de la vente de la propriété située en face de l'Hôtel-Dieu.

Un pas vers la sortie

Luc Larochelle
Luc Larochelle
La Tribune
Chronique - Les pierres tombales ont disparu, les dépouilles associées à ces monuments, aussi. Le cimetière jouxté à la maison centrale des Filles de la Charité du Sacré-Coeur de Jésus, rue Bowen Sud, n'est plus.