La Tribune
Les syndicats du secteur de l'éducation de la CSQ se préparent en vue de la première journée de grève prévue le 28 octobre. Les leaders syndicaux réclament l'appui de la population. Sur la photo, à l'avant-plan, le président par intérim du SPTA-CSQ, Mathieu Couture, et à ses côtés Daniel Jobin, secrétaire-trésorier du SEE, et Julie Dubois, présidente du Syndicat du personnel de soutien scolaire. 
Les syndicats du secteur de l'éducation de la CSQ se préparent en vue de la première journée de grève prévue le 28 octobre. Les leaders syndicaux réclament l'appui de la population. Sur la photo, à l'avant-plan, le président par intérim du SPTA-CSQ, Mathieu Couture, et à ses côtés Daniel Jobin, secrétaire-trésorier du SEE, et Julie Dubois, présidente du Syndicat du personnel de soutien scolaire. 

Les syndicats réclament l'appui de la population

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Même si certains peuvent voir des avancées à la table des négociations, les enseignants maintiennent le cap : ils seront en grève à l'instar de leurs collègues du front commun, le 28 octobre. En Estrie, des milliers de membres du monde de l'éducation débraieront lors de cette journée. En conférence de presse vendredi, des syndicats de la CSQ ont invité la population à se joindre aux piquets de grève dans moins de deux semaines.