La Tribune
La STS a recueilli plus d'une centaine de plaintes après avoir pris la décision de suspendre la desserte de service sur le campus de l'Université de Sherbrooke le jeudi soir après 18 h 30, en raison d'épisodes de chahut à bord de ses autobus.
La STS a recueilli plus d'une centaine de plaintes après avoir pris la décision de suspendre la desserte de service sur le campus de l'Université de Sherbrooke le jeudi soir après 18 h 30, en raison d'épisodes de chahut à bord de ses autobus.

La STS soulève un tollé

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
La décision de la Société de transport de Sherbrooke (STS) de retirer ses services réguliers du campus de l'Université de Sherbrooke le jeudi soir après 18 h 30 est loin d'être populaire, même si la STS continuera d'offrir le service de navette pour les fêtards, alors que trois véhicules devraient relier le campus et le centre-ville.