La Tribune

Abolir les commissions scolaires est une décision «sexiste», selon la FCSQ

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Abolir les commissions scolaires et les élections scolaires est une décision «sexiste». C'est le nouvel argument de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), qui est montée au créneau, jeudi, contre le projet du gouvernement de mettre fin à la démocratie scolaire. Pas moins de 51 pour cent des 800 commissaires scolaires sont des femmes, a fait valoir la FCSQ.