La Tribune

Sébastien Roulier dompte l'Orford

Jean-Guy Rancourt
La Tribune
À première vue maigrichon, Sébastien Roulier s'impose comme un géant et un homme de fer au coeur sensible. L'ultra marathonien de Sherbrooke a été égal à lui-même en fin de semaine : impitoyable pour les défis qu'il se lance, dont le dernier en lice était l'ascension du mont Orford qu'il escomptait faire 20 fois dans le cadre du projetCourir pour Leucan du mont Orford au mont Everest en 24 heures.